source, spiritualité, social

spiritualité et vie sociale
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une petite histoire parmis t d'autre

Aller en bas 
AuteurMessage
Teckaël
Admin
avatar

Nombre de messages : 4297
Age : 61
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Une petite histoire parmis t d'autre   Mar 11 Sep 2007 - 10:26

Le décalage, un phénomène qui doit faire partie de plusieurs d’entre nous, expérienceur.
Lorsque nous sommes revenus de cette NDE, sans vraiment s’en rendre compte, il y a eu des bouleversements. Pas seulement le caractère qui ai changé, mais tout notre être. J’appelle cela le décalage.
Nous sommes allés dans un endroit où le temps n’existait plus. Sur terre, le temps est géré par les horloges, par le soleil et par la nuit. Plus le temps (sur terre) ce passe, plus le décalage se fait sentir. Nous vivons plus lentement, nous apprécions mieux la vie non matérielle, nous apprécions plus la nature que notre chez nous.
Lorsque l’on vie en couple, le décalage est beaucoup plus visible. La personne avec qui l’on vie, est dans le système de la société. Elle est plus rapide, une fois chez soi , elle aime le confort, la télévision, la radio, le journal, Elle est encore imprégnée de cette vie que nous réclame la société. Cette personne à beaucoup d’importance pour son bien être, elle fait très attention au regard des autres.
Ce que je vous raconte là, est un pu l’histoire de ma vie. Il faut que je fasse semblant de m’intéresser au meubles, vêtements, aicxétérat(je ne trouve pas l’orthographe du mot). Je fais semblant de prendre du plaisir du repas préparé, enfin, je fais semblant pour beaucoup de chose.

Par contre, là où je ne peux faire semblant, s’est sur l’éducation des enfants. Eux, je leur montre qui je suis, car ils comprennent très facilement, et vivent un peu de la même façon que moi, car la société n’a pas eu encore d’emprise sur eux.

Pour parler du suicide, ce n’est pas le bon choix, mais nous ne sommes pas à la place d’eux, pour les juger. Nous ne connaissons rien de leurs vies. Le décalage peut être bien maîtrisé, mais il peut aussi paniquer. C’est vrai, que pour un expérienceur, la vie est la plus importante. Car elle nous permet de mettre notre mission en action.
Pour des personnes qui ne connaissent pas leurs missions, et qu’ils ne voient que les inconvénients de cette vie sur terre car leurs visions sont devenus différents, cela peut être traumatisante, voir même insupportable. Il est aussi possible qu’ils n’aient pas compris le but de ce retour ?

Pour l’instant, je n’ai pas vraiment parlé du positif. Je vais vous parler maintenant de mon exemple, qui pourra paraître négatif pour plusieurs personnes, et négatif pour d’autres.
J’ai 50 ans, et cela fait 47 ans que j’ai des problèmes de santé. Deux maladies génétiques, qui me donnaient le surnom à l’école de « patte folle » sans compter les nombreuses opération que j’ai eu.
Mon premier mariage a été une catastrophe. Ma femme aimait beaucoup les hommes, et ne ce gênait pas pour tout me raconter, dans les moindres détails, de ses aventures. Si vous voyez ce que je veux dire !!! Grâce à la NDE que j’avais fait, je me refusais de priver la liberté d’une personne, même ma femme. Moi, j’étais en fauteuil roulant, et elle ne cessait jamais de me dire que j’étais un moins que rien, et que je ne valais rien au lit.
Lors d’une opération, j’ai eu un staphylocoque doré dans le tibia. Au bout d’un an de soin, je commençais à avoir la gangrène. Mon ex femme m’a téléphoné pour me dire que ce n’était plus la peine de revenir chez nous. Elle m’a apportée ma valise dans ma chambre d’hôpital puis, est repartie de suite.
Une nouvelle opération délicate devait être faite par le chirurgien, une fois endormie, ce sont cinq élèves en chirurgie qui m’ont opéré. Cela a duré cinq heures, les élèves ont oubliés de déplacer le garrot. Le chirurgien était parti rejoindre sa femme.
Lorsque je me suis réveillé dans mon lit, j’étais paralysé des deux jambes. Le chirurgien m’a tout expliqué, et a reconnu ses fautes. Il m’a même dit que je pouvais porter plainte contre lui et l’hôpital, Afin d’obtenir un dédommagement. Je lui répondu, que l’argent ne ferais pas revenir mes jambes, et que je n’avais pas à le juger, qu’il le fera bien lui-même. En fait, depuis ma naissance, j’avais subit plus de cinquante opération.
Je suis resté très longtemps hospitalisé. J’avais perdu beaucoup, mon ex-femme, mes trois enfants, mes deux jambes, mon emploi. LA, pour toutes ses raisons, j’aurais pu me suicider. Mais, je trouvais que la vie était encore trop belle, et que tout mes ennuies m’avaient donné une philosophie de la vie, que je n’aurais pas eu sans cela.
Une kiné, à mis un an et demi pour me réapprendre à marcher. Bien que les médecins me disaient que je ne remarcherais plus. Le SPE (Siatique à Poplitée Externe) 12 vertèbres de tassées, deux pincement de disque en permanence, tendinites aux deux hanches, genoux gauche, tendon libre, genoux droit, rotule d’usée.
Mais j’ai peut-être mis un an et demi, cela a été très dur, mais j’ai fini par remarcher. Il n’y à que la jambe gauche qui est restée paralysée à partir du dessous du genoux. Je me suis remarié, j’ai eu beaucoup de chance de la connaître, et nous avons eu trois autres enfants.

Depuis deux ans, j’ai appris que j’avais de la fibromyalgie, que les cellules de mon cerveau ne se refaisaient pas, et que tout doucement, j’allais m’éteindre.
Mais tout cela, ne m’empêche pas de garder un morale d’acier, avec quelques petites chutes de très peu de temps, lorsque la douleurs est trop forte.

Pour mon cerveau, cela me donne comme symptôme la perte de la vue, pour quelques fractions de seconde ou plus, la perte de la parole, la perte de l’équilibre, perte de la mémoire, et une très grande fatigue.

J’ai raconté tout cela, pour vous dire, qu’il y a toujours pire que vous, et pire que moi. S’ôter la vie en pensant que cela sera mieux, c’est fuir son propre corps, en laissant l’esprit.

Merci de votre patience

guy


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritualite.forum2discussion.com
Yo

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Une petite histoire parmis t d'autre   Mar 11 Sep 2007 - 11:04

Je replace ma réponse faite ailleurs :

"Bonjour guy

Il n'y a pas grand chose à dire...

C'est très courageux d'être venu apporter ton témoignage et aussi étonnant d'être passé par tout ça...
Je ne crois pas que j'aurais eu le courage de m'accrocher comme tu l'as fait.

Ce que je vais dire est un peu en aparté et incompréhensible..., mais j'espère que dans un temps proche, les personnes souffrant de maux physiques seront "délivrées" par une quelconque intervention..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gill

avatar

Nombre de messages : 977
Age : 54
Localisation : var
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Une petite histoire parmis t d'autre   Mar 11 Sep 2007 - 11:40

coucou Guy Smile
c'est vrai que quand on lit ton témoignage on a plus jamais envie de se plaindre ! et c'est une formidable leçon de courage que tu nous donnes , je suis fier de te connaitre car des êtres comme toi sont rarissimes , plusieurs fois tu as dù avoir la permission de quitter ce monde mais tu souhaite terminer ta tâche jusqu'au bout et en celà je te remercie 1000fois (et même plus si tu veux ! )
on ne sait pas quoi faire pour t'aporter du réconfort , je prie pour toi , pour que la vie te soi moins pénible ,
à bientôt Guy sunny sunny sunny
cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Une petite histoire parmi tant d'autre   Mar 11 Sep 2007 - 14:02

Merci Guy, sunny

d'avoir mis ta pudeur de côté pour nous faire partager ton voyage initiaque .
Comme dis Gill, après avoir lu ton témoignage, on n'a plus envie de se plaindre, car si on cherche bien......dans d'autres pays, il y a encore pire...

Je parle, bien sûr des pays en guerre, ou il n'existe pas de médicaments pour soigner les blessés, les enfants.... etc....

Je t'embrasse, mon ami I love you I love you

Pour Yo

Si , Yo, si celà t'arrivait, tu auras le courage de t'accrocher, puisqu'il n'y a pas d'alternative . On sait que le suicide ne nous apportera rien, et nous remettons nos vies entre les mains du Divin, à partir de là, on a la force de continuer un pas après l'autre. Notre partie physique souffre, certes, mais notre partie spirituelle reste dans une joie constante....Le physique n'a aucune répersussion sur notre état spirituel....

Les maux physiques font partie du Chemin, et nous font grandir encore, nous rapprochent du Divin......Que celui qui souhaite en être délivré, le soit.....

Mille tendresses à tous ceux qui souffrent et aux autres amis du forum I love you I love you

Claudia sunny
Revenir en haut Aller en bas
Daniel

avatar

Nombre de messages : 463
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Une petite histoire parmis t d'autre   Mer 12 Sep 2007 - 1:54

Le Divin en toi est très présent et très fort Guy.

Merci de ce témoignage.

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre

avatar

Nombre de messages : 562
Age : 36
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Une petite histoire parmis t d'autre   Jeu 13 Sep 2007 - 15:12

Bonjour Guy, Smile

Pour moi, tu es déjà très proche de Celui que tu aimes tant. Very Happy
Malgrès tout ce que tu subits dans ton corps on ressent bien que ton esprit est en paix et cela est une belle leçon, je n'ai pas vu de douleur en te voyant, ce serait plutôt le contraire. Wink Myriam non plus, elle était surtout impressionnée par tant de grandeur spirituelle.
Tes enfants on eu la chance de recevoir une éducation spirituelle. Ils ont tous de grandes qualités et beaucoup d'ouverture... c'est beau à voir. Smile

Dès que j'aurai plus de temps, j'écrirai notre rencontre. sunny

A bientôt,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite histoire parmis t d'autre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite histoire parmis t d'autre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite histoire
» Une belle petite histoire : Une façon de voir les choses .
» Petite histoire...
» Petite histoire ...
» [Poème] Petite histoire en vers.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
source, spiritualité, social :: Chemins Spirituels :: Spiritualité-
Sauter vers: