source, spiritualité, social

spiritualité et vie sociale
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pardon et réconciliation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Teckaël
Admin
avatar

Nombre de messages : 4291
Age : 60
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Pardon et réconciliation   Jeu 25 Fév 2016 - 8:37

Pardon et réconciliation



La notion de Karma transforme notre notion de la faute et du pardon

Bonjour à toutes et tous Very Happy

Jean François Gantois nous montre ici, ce qu’est le pardon dans le bouddhisme.
J’ai repris son texte pour l’amener sans aucune consonance religieuse. Vous trouverez à la fin de celui-ci, le lien pour visualiser le texte d’origine.

Teckaël sunny



Par Jean-François Gantois, repris par Teckaël


Le pardon et la réconciliation ont un sens sensiblement différent. La faute ou la blessure infligée à autrui s’inscrit dans un nombre d’existences infini et non pas une seule et unique, le caractère du pardon revêt donc un caractère moins dramatique. Si nous sommes nés de nouveau dans cette existence conditionnée, c’est en raison de nombreuses fautes et de notre manque de sagesse. Mais, puisque nous avons obtenu la précieuse existence humaine, en raison aussi de grands mérites. La loi du karma, loi de causalité, naturelle, que l’on constate mais qui n’est pas une justice divine, veut que tout acte ait sa rétribution, sous forme de bonheur pour les actes positifs, sous forme de souffrance pour les actes négatifs. Cette rétribution est automatique, nul ne peut y échapper. Néanmoins, l’énergie engagée dans les actes, positifs ou négatifs, n’est pas infinie, elle s’épuise. D’où l’impermanence. Nous ne connaissons pas notre karma et ne sommes donc jamais sûrs d’obtenir ni conserver une existence favorable. Notre karma évolue en fonction des actes nouveaux que nous accomplissons. Il n’est pas une fatalité.

Si vous voulez connaître vos existences passées, considérez votre situation présente.
Si vous voulez connaître vos existences futures, considérez vos actes présents (ceux du corps, de la parole et de l’esprit).
Le but, l’éveil, est l’extinction du karma, non pas l’accumulation d’actes positifs pour obtenir une bonne renaissance, toujours aléatoire, mais bien de se libérer du cycle des existences conditionnées. Cette libération exige la compassion universelle, afin d’accéder à la libération de tous les êtres. Nous sommes au cœur de la question. Si l’on réagit par la haine ou la violence à l’injure, au crime, à la souffrance qui nous sont infligés, nous nouons et renforçons des liens karmiques négatifs qui iront croissant sans cesse, aussi bien pour nous que pour le coupable. C’est l’entraînement assuré vers les renaissances inférieures. La vengeance relève de la haine-aversion, l’un des trois poisons fondamentaux de l’esprit, les deux autres étant le désir-attachement et la stupidité.

Dun côté, l’exigence de pardon et de réconciliation est moins dramatique puisque tout acte peut toujours être transcendé. D’un autre côté, il a des conséquences incommensurables, pouvant s’étendre à un nombre infini d’existences et, de plus, être contagieux. Le pardon est donc la seule solution raisonnable, rationnelle. Le coupable subira la rétribution de son acte. Nul n’y peut rien. Mais, s’il est pardonné, la chaîne des actes négatifs consécutifs à la faute sera rompue. Quant à celui qui aura pardonné, non seulement il évitera toute conséquence négative pour lui-même, au contraire, il développera sa compassion qui relève de sa nature ultime, et se rapprochera de l’Eveil. En se vengeant, il subirait par entraînement les conséquences douloureuses de son acte et accroîtrait les démérites du coupable. A ce sujet, le Dalaï-Lama a dit : Se venger est comme se gratter où ça vous démange. D’abord, ça fait du bien, puis la démangeaison s’accroît et l’irritation se généralise. Pour Odon Vallet, le pardon est comme un antibiotique qui préserve la communauté de la contamination.

La méditation offre la possibilité de purifier son karma en allant directement à notre nature Divine. Il est question aussi de transmutation des émotions négatives en émotions positives, C’est par l’attraction que l’on se libère de l’attraction. Pour se libérer des inclinations, il ne faut pas les subir, ne pas les refouler, ne pas les corriger à l’aide de vertus, mais prendre l’initiative avec égard en les situant dans la nature absolue. Par le renversement du support, l’attraction replongée en sa source s’élargit à l’infini et recouvre l’efficience sans que rien n’ait été vraiment éliminé : elle se transforme même en une profonde tendresse, un insatiable dévouement lorsque nous nous consacrons tout entier au salut et au bonheur des êtres. Grâce au renoncement parfait qu’exige le salut des êtres, l’attraction ne s’exerce plus au profit du moi qui est aboli, et son énergie purifiée brille d’un intense amour. »

On peut considérer que les grands criminels de l’histoire récente, les Hitler, Staline, Mao, ou les Khmers rouges, se sont rendus coupables d’actes aux conséquences (presque) incommensurables. Leurs rescapés peuvent-ils pardonner ? Comment pourraient-ils pardonner au nom de ceux qui ont été massacrés ? L’important est de comprendre la loi du karma et de rompre la chaîne des entraînements négatifs dont l’accumulation a abouti à l’accomplissement de ces actes monstrueux. C’est aussi de ne pas oublier, afin d’éviter le renouvellement de ces tragédies. L’esprit doit être clair : la sagesse exige de refuser toute sorte de chantage, du genre : si vous ne me pardonnez pas, quoi que j’ai pu faire, c’est que vous êtes inconséquent avec votre tradition.

La compassion relativise la faute. Elle permet une détente évitant l’aggravation du mal. Elle offre au coupable une issue pour s’engager dans une autre voie. Mais il faut toujours garder à l’esprit, qu’il n’y a pas de vérité unique ni de justice absolue, sauf dans la réalisation de la nature ultime. Il n’y a ni ordre parfait, ni vérité unique et transcendante pouvant servir de base pour imposer quoi que ce soit à quiconque. Les vérités sont plurielles, tout est relatif : les fautes et le pardon, et nul n’est dans l’absolu de la vérité et de l’erreur. Chacun subira les conséquences de ses actes et ce qu’il vit est la conséquence d’actes accomplis antérieurement.

L’harmonie entre les êtres est importante. La parabole des quatre animaux. L’éléphant, le singe, le lièvre et le corbeau se disputaient pour savoir qu’elle devrait être la hiérarchie entre eux. Ils prirent à témoin un arbre pour connaître leur ancienneté. L’éléphant déclara avoir connu l’arbre quand il en a goûté les feuilles ; le singe, lorsqu’il a pu jouer avec ses premières branches ; le lièvre a déclaré avoir assisté à sa sortie de terre et le corbeau avoir lâché la graine qui est devenue cet arbre. Ainsi, acceptant cet ordre, contraire à la longévité naturelle, ils vécurent en harmonie. J’ajoute que conserver chez soi cette représentation est un gage d’harmonie familiale.

La contagion du mal, notamment par la vengeance, est une application de la loi de l’interdépendance. Le méditant est invité à considérer son ennemi (celui qui veut lui nuire ou s’oppose à lui) comme son maître, qui lui révèle ses défauts, alors que ses amis, par leur flatterie ou leur admiration, renforcent son illusion de l’ego, son orgueil. Par le développement de la miséricorde et de la compassion, exprimées, Le principal, puis unique souci, est de rapprocher tous les hommes entre eux, d’apaiser les conflits, sans jugement, sans considération partisane d’amis ou d’ennemis. Il se gardera de juger les autres traditions spirituelles, considérant que les fondateurs des grandes religions sont tous des êtres ayant exprimé leur sagesse par un enseignement adapté aux hommes et aux cultures de leur temps. Il verra aussi en chaque être une ancienne mère à laquelle il doit rendre la bonté qu’un être humain doit à sa mère actuelle. Voir en Hitler ou Pol Pot son ancienne mère est peut-être une vision surhumaine. Il ne peut que faire des vœux pour que ses actes aux conséquences (presque) incommensurables ne se généralisent pas et qu’elle vainque promptement l’illusion, l’ignorance fondamentale, qui l’ont amené où elle est tombée.

Les écritures disent : pourquoi détester l’homme qui nous frappe avec un bâton alors que c’est du bâton que l’on reçoit vraiment la souffrance ? Proposition absurde mais éclairante qui signifie que ce que l’on doit haïr n’est jamais l’être souffrant en raison de son ignorance mais l’ignorance elle-même.


http://www.buddhaline.net/Pardon-et-reconciliation-dans-le

_________________
Le passé construit le présent, le présent construit l'avenir...
Construisons donc ensemble, cet avenir!
mon blog : www.pour-le-plaisir-detre.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritualite.forum2discussion.com
Gaëlle



Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 25/07/2015

MessageSujet: Re: Pardon et réconciliation   Lun 29 Fév 2016 - 5:56

Excellent texte, merci Teckaël. Wink
Quand on pense que tout est énergie et que le changement est constant, pourquoi ne pas pardonner si l'on sait que celui (ou celle) qui nous a blessé a, depuis cet évènement, peut-être basculé dans une énergie plus positive et que, de toute façon, il n'est pas cette énergie mais juste une de ses manifestations. Et s'il n'est pas encore à ce stade-là, la meilleure façon de l'y conduire c'est de ne pas avoir des pensées de colères, vengeance et haine envers lui mais le tirer vers le haut avec des énergies positives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin2704

avatar

Nombre de messages : 375
Age : 48
Date d'inscription : 17/07/2015

MessageSujet: Re: Pardon et réconciliation   Lun 29 Fév 2016 - 15:48

Coucou TECKAEL

Merci à toi, perso je ne sais pas trop ce qui se passe en ce moment mais je laisse faire cheers cheers
Je n'ai plus envie d'entendre parler de négatif et pour cause c'est que l'on va devoir entrer dans le positif du négatif et plus l'on résistera plus cela sera long lol! lol! lol!
Enfin je me comprend^^ (comme d'habitude) geek geek
gros bisous à tous et prenons la vague avec sourire et amour I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you

merlinou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teckaël
Admin
avatar

Nombre de messages : 4291
Age : 60
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Pardon et réconciliation   Lun 7 Mar 2016 - 18:02




Bonjour gaelle Very Happy


Je suis tout à fait d'accord avec toi cheers Wink


Bonjour merlinou Very Happy


Oui merlinou, mais on ne va pas entrer dans le positif, on est déjà dedans Wink bounce cheers

Heuuuu!!!!! pour la vague, j'ai pas pris ma planche de surf, c'est pas grave ???????? scratch Sad

gros bisous à tous les deux I love you I love you

teckaël sunny

_________________
Le passé construit le présent, le présent construit l'avenir...
Construisons donc ensemble, cet avenir!
mon blog : www.pour-le-plaisir-detre.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritualite.forum2discussion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pardon et réconciliation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pardon et réconciliation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PARDON Compilation de textes
» Une belle leçon de pardon....
» Le pardon avec Jean Montbourquette.
» Chapelet de la miséricorde et du pardon
» La question du pardon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
source, spiritualité, social :: Chemins Spirituels :: Spiritualité-
Sauter vers: