source, spiritualité, social

spiritualité et vie sociale
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 MEDITATION, RELAXATION,& YOGA: CHAPITRES 8 et 9.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GERARDMENVUSSA

avatar

Nombre de messages : 109
Age : 65
Localisation : VIETNAM
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: MEDITATION, RELAXATION,& YOGA: CHAPITRES 8 et 9.   Ven 29 Avr 2011 - 3:44

Bonjour à toutes et à tous: Et "bonne lecture".

"Même si le monde est rempli de souffrances, il l’est aussi de nos victoires sur elles!"

8ème CHAPITRE

Autrefois, la psychologie prétendait qu'un homme est psychologiquement enchaîné par des pulsions, et des motivations inéluctables.

Elle supposait donc qu'un être humain était finalement obligé de céder à une répétition sans fin.
Pourtant, cette satisfaction continue des besoins élémentaires, bien que nécessaire, ne résout les tensions, et les frustrations, que momentanément.
Il ne sera jamais possible à l'individu de se débarrasser de ses tensions de la sorte.

La psychologie moderne et le yoga mettent l'accent sur l'importance de la transcendance, sur la croissance totale de l'individu, de manière à ce qu'il ne stagne pas dans le même « moule » toute sa vie, mais recherche toujours des formes plus élevées d'accomplissement.
Chaque aspiration nouvelle qui surgit sera plus joyeuse, plus sereine que la précédente ; et l'individu, en évoluant, laissera derrière lui les pulsions inférieures, parce que moins satisfaisantes.
C'est ce que le yoga a toujours préconisé, et que la psychologie moderne est en train de reconnaître.

Nombre de psychologues modernes portent un réel intérêt à la méditation ; et poursuivent des recherches sur ce point. Non seulement ils se livrent à des vérifications scientifiques, mais ils se réfèrent même à d'anciens textes sur la méditation, pour se renseigner sur ses implications, et sa valeur.
Ils pratiquent eux-mêmes la méditation et, forts de leur propre vécu, ils dépassent le stade habituel de l'intellectualisation.
L'impact a été tel qu'ils en sont venus à « redéfinir » leur conception de l'être humain.

Nous aimons ou nous haïssons.
Nous sommes totalement enfermés dans des catégories verbales, qui nous empêchent de voir le monde tel qu'il est.

Nous sommes « conditionnés! »

Bien des psychologues ont déclaré que le but principal de la psychologie devrait être de « déconditionner » les gens !
Certains penseurs modernes, en particulier les psychologues, s'inquiètent des effets néfastes que notre mode de vie trépidant et compétitif a sur le mental.
Il est tout à fait exact que les problèmes psychiques, et les maladies mentales, sont en passe de devenir épidémiques.
Les psychologues se rendent compte qu'il nous faudrait fortifier notre esprit, afin de faire face au harcèlement intense du monde extérieur.
Beaucoup ont compris qu'il dépend de nous de devenir « notre propre conseiller psychologique. »
La méthode la plus largement préconisée et adoptée, est la méditation.
C'est le moyen universel qui résout ou prévient les soucis, efface les conflits et le surmenage.
C'est aussi la voie sûre vers une vie pleine et positive !

On est peu à peu revenu de la notion que la méditation équivaut à un sommeil, ou à un état hypnotique.
Les psychologues n'étudient que les personnes qui s'assoient régulièrement pour méditer un certain temps.
Le fait que certaines personnes, hautement évoluées, soient dans un état permanent de méditation ; qu'elles dorment ou qu'elles veillent; devrait prouver que la méditation est bien au-delà du sommeil et de l'hypnose.
Ainsi, certains psychothérapeutes conseillent-ils à leurs patients la pratique de la méditation, afin qu’ils deviennent attentif au fonctionnement interne de leur mental, et de leur organisme.
De cette façon, on peut constater l'excès d'activité de certains organes ou du cerveau, et alors prendre des mesures pour rectifier le désordre.
La meilleure manière de traiter la maladie étant... D'empêcher qu'elle ne survienne!
… Une demi-heure de méditation chaque matin aide à rétablir la tranquillité d'esprit, et à améliorer ainsi les activités extérieures.
Notre capacité de nous distraire ou de travailler est fonction de l'état de notre être intérieur.
S'il n'est pas en harmonie, alors la relation avec notre entourage ne peut pas être harmonieuse.
La méditation est le plus sûr moyen d’y parvenir.

Les penseurs progressistes dans le domaine psychologique sont convaincus - comme le dit le yoga -, que l'état normal de l'homme devrait être une expression permanente de joie.

Chacun de nous peut utiliser la méditation pour contrôler son humeur, éliminer les pensées négatives, et les remplacer par des pensées positives de bien-être.
L'un des plus graves problèmes de l'homme est son incapacité à s'adapter au changement.
Il y a des siècles, et c'est encore vrai aujourd'hui dans les pays dit «sous- développés », ce problème n'existait pas : Car il n'y avait guère de changements, d'une année à l'autre.
Par contre, les sociétés « magiques technologiques » sont en état de perpétuelle métamorphose. Les changements se produisent trop vite pour que le mental ait le temps de s'y adapter. Il en résulte des désordres mentaux plus ou moins graves selon les individus.

La psychologie le reconnaît, et conseille la méditation comme une méthode sûre, pour développer la faculté de faire face au changement.
La psychologie s'est toujours attachée à comprendre en détail les rouages de l'inconscient.
Elle s'est penchée sur la partie du mental qui recèle nos complexes et nos phobies.
Démarche indispensable si l'on veut se défaire des conflits profondément enracinés qui tendent à dominer nos vies.
La méthode qu'utilisent les yogis, et de plus en plus de psychologues contemporains, est la méditation.
Mais il est également important d'explorer les vastes et hautes régions du mental, où sont cachées nos capacités latentes ; notre potentiel intérieur.

9ème CHAPITRE

Nombre d'entre nous ont une véritable vocation dans la vie ; un don pour certaines activités.
Cependant, ignorants de nous-mêmes, nous n'en tirons jamais parti. Nous sommes, pour ainsi dire, en état de continuelle "frustration".
Si nous pouvions exprimer ce potentiel, nous nous épanouirions dans la créativité et le bonheur.
C'est la méditation qui nous y conduit ; elle nous permet de découvrir notre « être intérieur », et de satisfaire sa nature profonde. Nous pouvons commencer à faire ce pour quoi nous sommes vraiment doués, en pratiquant le « biofeedback », technique moderne proche du yoga.
Les techniques du biofeedback sont utilisées depuis quelques années, mais depuis peu on les applique à la méditation.
Elles permettent la mesure, et le contrôle des ondes électriques émises par le cerveau.

Voyons d'abord la cause et la nature de ces ondes cérébrales.
Leur existence, ou plutôt celle des rythmes cérébraux, fut découverte à la fin du siècle dernier, au cours de recherches sur le cerveau des singes.
Au début du XXe siècle, l'étude s'étendit aux humains, et l'on découvrit que la fréquence, le voltage et l'amplitude des ondes variaient de façon très sensible.
Cette recherche se poursuit depuis ; et l'on s'en sert en médecine pour diagnostiquer un dysfonctionnement du cerveau, une tumeur ou une maladie mentale.

… Qu'est-ce que ces ondes cérébrales ?
La médecine n'avance rien de sûr, mais voici une brève description de leur nature et de leur cause :
« Le cerveau est constitué de deux à quatre milliards de cellules appelées "neurones".
Il existe des connections innombrables entre ces cellules spécifiques, et les autres cellules.
Nous sommes tentés de dire que chaque cellule du cerveau est directement, ou indirectement reliée à chacune des autres cellules. Un courant nerveux circule en permanence le long de ces circuits complexes. Chaque neurone est composé d'un corps central, d'un axone et de diverses dendrites. Il reçoit les impulsions des autres par son axone, long filament ressemblant à une cordelière ; et à son tour, les transmet aux autres neurones, par les ramifications de ses dendrites reliées à leurs axones.
L'impulsion nerveuse n'est transmise que si la charge électrique du neurone atteint un certain seuil. A ce niveau prédéterminé, il y a une soudaine décharge, ou pulsion. Ce sont ces décharges qui produisent « les ondes cérébrales. »

Les chercheurs ont découvert qu'il existe une relation précise entre la fréquence, le voltage, l'amplitude des ondes du cerveau, et l'état de l'individu.
Pour simplifier, on a classé ces ondes en quatre types: « bêta, alpha, thêta et delta. » Ces ondes ne sont pas des états de conscience, mais seulement des mesures qui permettent à un individu de vérifier son propre niveau intérieur.
Bien qu'il reste beaucoup à découvrir sur le rapport qui existe entre ces ondes et les états de conscience, voici un bref résumé des connaissances actuelles à ce sujet :
• Les ondes bêta sont les rythmes prédominants émis par notre cerveau à l'état de veille. Elles sont en rapport avec nos activités extérieures et notre extraversion.
Quand nous utilisons le cerveau pour réfléchir ; quand nous faisons appel aux sens, que nous soyons tendus, anxieux ou d'humeur « normale », nous émettons des ondes bêta.
Elles sont de basse amplitude, et de haute fréquence avec plus de treize cycles par seconde.
• Les ondes alpha sont émises plus particulièrement pendant les états de semi-méditation. Elles sont en rapport avec un état d'esprit détendu, passif, sans anxiété et sans tension.
Elles sont aussi liées à la créativité, de sorte que pendant les périodes de créativité, ces ondes sont émises à profusion. Elles se manifestent quand le rationnel et les sens cessent de prédominer.
Des études sur des yoguin et des bouddhistes zen en état de méditation, ont confirmé ces notions à propos des ondes alpha.
Elles sont associées à une conscience passive, caractéristique de la méditation.
Les ondes alpha ont des fréquences situées entre huit et treize cycles par seconde.
• .Les ondes thêta sont émises à profusion pendant le sommeil. Elles sont en rapport avec l’inconscient, et surviennent si des données ou des impressions inconscientes profondes remontent à la surface, et parviennent à la conscience.
Elles se manifestent en état de méditation profonde, dans la créativité intense, dans l'extase et la réceptivité aux perceptions extra-sensorielles. Beaucoup d'enfants émettent ce type d'ondes en état de veille, alors que c'est plus rare chez l'adulte.
• Les ondes thêta ont une fréquence située entre quatre et sept cycles par seconde.
• Les ondes delta sont de grande amplitude avec des fréquences en dessous de quatre cycles par seconde. On connaît moins ce type d'émission, bien qu’il soit étroitement lié au sommeil profond et sans rêve ; et là, on note une grande réceptivité à l'étude. Autrement dit, on peut dans cet état, apprendre à l'aide d'un magnétophone, même endormi.
La connaissance semble être directement absorbée par le mental inconscient sans passer par les organes des sens.

Cette classification ne doit pas être considérée comme cloisonnée et rigide.
Celui qui possède un contrôle mental suffisant ; par exemple un yoguin avancé, peut passer progressivement d'un état à un autre sur commande, partant du rythme bêta de l'état de veille, pour parvenir à l'état d'esprit caractérisé par les ondes alpha - et ceci à volonté.
Il pourra au début y avoir des ondes bêta qui finiront par disparaître, pour faire place, après un temps, à des ondes thêta.
S'il évite l'endormissement, les états profonds de méditation seront atteints, et deviendront de plus en plus intenses à mesure que les ondes thêta prédominent.
Finalement, les ondes delta peuvent apparaître, qui sont d'ordinaire associées au sommeil profond. Cependant, nous avancerons l'hypothèse que pendant la méditation, la prédominance d'ondes delta correspond à des états très élevés de méditation, et peut-être mêmes au Samadhi."

Bonne journée à toutes et à tous!

GG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MEDITATION, RELAXATION,& YOGA: CHAPITRES 8 et 9.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MéditationS bouddhistes: zen et autres
» Antar Mouna, technique de méditation tantrique
» meditation à l'abbaye d'orval
» ATTENTION ! - "Le yoga conduit au démon," nous avertit un Prêtre-Exorciste !
» Vibration, son et matière (méditation Japa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
source, spiritualité, social :: Chemins Spirituels :: Méditation-
Sauter vers: